Les plus belles boutiques du monde

13 May 2017

Acne Studios Aoyama, Tokyo
Bozarthfornell Architects

Acne fait souffler un vent de design scandinave sur sa boutique phare du Japon, dans le district de Aoyama à Tokyo, en associant aluminium perforé et granite bleu à des tapis en laine luxueux. L’alliance de matériaux et de notes pastel offre une ambiance apaisante tout en divisant l’espace pour offrir un écrin de choix aux diverses collections de la marque.

©Acne
©Acne
©Acne
©Acne
©Acne

Guerlain, Paris
Peter Marino Architect

Depuis l’ouverture de sa première boutique à Paris, en 1914, Guerlain est synonyme de parfums raffinés et d’allure intemporelle. Pour son centième anniversaire, le roi du design de luxe, Peter Morino – qui a notamment collaboré avec Chanel, Dior, Louis Vuitton, Fendi et Armani – s’est vu confier la lourde tâche de rénover et agrandir la toute première boutique de la marque tout en rendant hommage à son histoire. Au programme, l’alliance de motifs emblématiques de Guerlain et des éléments plus modernes.

©Peter Marino
©Peter Marino
©Peter Marino
©Peter Marino

Dior Homme, Taipei
Pure Creative

Miroirs, grilles et notes bleu ciel offrent un écrin à la hauteur des collections masculines impeccables de Dior. La boutique de Taipei met l’homme – et le minimalisme – à l’honneur. Le fondateur de Pure Creative, Darryl W. Goveas affirme : « J’adore créer des intérieurs où les clients se sentent instantanément à l’aise – et à leur avantage ; où le moindre recoin propose quelque chose de nouveau. » Pari réussi : difficile de ne pas sentir l’énergie qui émane de l’espace.

©Kristen Pelou
©Kristen Pelou
©Kristen Pelou
©Kristen Pelou

REDValentino, Londres
India Mahdavi

Le superbe velours associé à des détails en or de la boutique londonienne de REDValentino sont à l’image de la marque : luxueux. Flirtant avec le kitsch, sans tomber dans ses écueils, la designer India Mahdavi a conçu une boutique à l’image de celle de la marque à Rome, et ses chaises coquilles rencontrent un succès fou sur Instagram.

©India Mahdavi
©India Mahdavi
©India Mahdavi
©India Mahdavi

Dover Street Market, New York
Rei Kawakubo

C’est la troisième boutique de la marque lancée par son créateur, Rei Kawakubo, dont le travail a récemment été mis à l’honneur pour l’exposition du Costume Institut au Met, à New York. Dans une interview avec Dezeen, il présente sa vision de l’espace : « Je veux créer une sorte de marché où plusieurs créateurs de domaines différents pourront se réunir et se découvrir dans une atmosphère de chaos plein de charme : la rencontre d’âmes sœurs qui partagent une vision personnelle très forte. »

figure>

©DSM

©DSM
©DSM
©DSM

Totokaelo, Seattle
Jill Wenger

On aurait du mal à imaginer que cet espace au chic intemporel était un garage dans une autre vie. Poutres en bois poli, tapis en laine d’alpaca et chaises Garza Mafa élégantes apportent une touche de douceur à l’espace en béton blanc. En ouvrant cette boutique, Jill Wenger, fondatrice de la marque, a conçu un lieu unique réunissant la mode homme et femme, des pièces de design intérieur et des objets d’art.

©Totokaelo
©Tokokaleo
©Tokokaleo
©Tokokaleo

Sonos, New York
Partner and Spade

Pour sa toute première boutique, Sonos a voulu placer l’audio au cœur de chaque élément de design. Les décorateurs ont travaillé en étroite collaboration avec le responsable des expériences sonores de la marque, Giles Martin, et le responsable de l’ingénierie audio, Dr. Hilmar Lehnert. L’espace de près de 400 m2 propose sept salles d’écoute dédiées conçues par des artistes et un immense mur de haut-parleurs.

©Sonos
©Sonos
©Sonos

Store of the Future, de Farfetch, en projet
Farfetch

Cette année, Farfetch a dévoilé son Store of the Future dans un sous-sol aux murs de briques de l’Est de Londres. Quelques journalistes triés sur le volet ont pu découvrir les dessous de cet espace, qui proposera un identifiant universel vous permettant de vous connecter en entrant dans la boutique ; des portants équipés de puces RFID pour détecter les produits qui vous plaisent et créer une wishlist sur-mesure ; un miroir numérique sur lequel vous pourrez consulter votre wishlist et demander d’autres tailles ou couleurs ; une expérience de paiement en ligne… Toutes les données récoltées sont transmises à la plate-forme de Farfetch pour une expérience online/offline ultra-fluide.

Si le projet n’en est qu’à ses premiers pas, il devrait être prêt à l’automne. Simple, élégant et, surtout, conçu pour placer le client au cœur de l’expérience, nous sommes prêts à parier que cette boutique de luxe fera des émules.

©Farfech
©Farfech
©Farfech
×

Créez votre profil