Expériences et bien-être, nouveaux luxes des consommateurs

3 Apr 2018

Le luxe ostentatoire c’est has been ! L’épanouissement physique et mental est la nouvelle priorité des millénials. Et, du même coup, celle des marques… Si les baby boomers percevaient le confort comme un aboutissement, la génération Z est moins matérialiste et plus friande d’expériences. Plus profondes et significatives, celles-ci sont axées sur le développement personnel.

Piscine Molitor
© The Verge

Tous globe-trotters

Cette tendance est présente dans tous les secteurs du retail, particulièrement celui du voyage. A mesure que les prix des vols réduisent et que leur fréquence augmente, le monde semble plus petit et à la portée d'une nouvelle génération de globe-trotters. Moins enclins que leurs parents à réserver des packs vacances pour s'allonger les doigts de pied en éventail au bord d'une piscine, ils voyagent pour découvrir, apprendre et revenir en pleine forme physique et intellectuelle, avec de nombreuses histoires à partager, notamment sur les réseaux sociaux. L'activité Facebook « en voyage à » est la deuxième plus partagée, tandis qu'une photo de paradis perdu est une véritable mine d’or de likes sur Instagram. Plus l'expérience est visuellement attrayante et unique, mieux c'est. D'où un intérêt croissant pour les destinations hors des sentiers battus, les hébergements insolites et les expériences authentiques telles que les cours de cuisine ou de méditation à la sauce locale. Des instants précieux, à afficher ensuite fièrement sur son profil.

Mona My Little Paris
© Mona My Little Paris

Un esprit sain dans un corps sain

Alors que 7 Français sur 10 affirment prendre soin de leur santé physique et morale (étude Ipsos), on affiche aussi son côté healthy sur les réseaux sociaux où fleurissent des photos de jus d’herbes et de selfies pendant l’effort. Et, comme fréquenter une salle de sport s’avère aussi chic que d'être membre d'un club privé, les clubs de gym rivalisent de services et espaces luxueux à fort potentiel instagramable, à l’image des élégants spas et restaurants du Klay et de la piscine Molitor à Paris. La mode s'adapte à cette nouvelle culture et le look running ainsi que les vêtements techniques se fraient un chemin dans les vestiaires trendy, que l'on soit sportif ou non d’ailleurs.

Klay Gym
© Klay Gym

Travail et épanouissement

La qualité de vie au travail est aussi devenue un critère pour les employés, au même titre que le salaire. De nombreux employeurs offrent des fruits et snacks sains à leurs employés, des espaces de détente et bien-être, des réductions sur des abonnements à la gym ou des ateliers sportifs gratuits directement organisés au bureau. Les coworkings adoptent aussi ce créneau, ainsi que les agences et médias branchés en ouvrant des lieux éphémères tels que le Garage de Merci Alfred “pour s’inspirer et s’améliorer” et la maison Mona de My Little Paris. Ouverte à l’automne 2017, elle abritait des activités comme le yoga et la méditation et des ateliers pour aider les femmes à se développer personnellement et à se lancer dans l’entrepreneuriat.

Mob Hotel
© Mob Hotel

Dans un contexte économique et alimentaire incertain et une société saturée par la technologie où l’espérance de vie s’allonge, de nombreux consommateurs investissent dans ce qui n’a pas de prix : leur corps et leur esprit. Les marques s’adaptent en créant des lignes et espaces dans ce sens. Carrefour est ainsi devenu le 1er distributeur généraliste de produits bio en France avec ses supermarchés Carrefour Bio tandis que Cyril Aouizérate, après avoir lancé la chaîne d’hôtels branchés Mama Shelter a fondé celle des Mob Hotels qui propose à ses clients des cosmétiques et une cuisine bios et une nouvelle forme d’hébergement se concentrant sur l’essentiel. Dans ces établissements, on ne trouve pas de télévisions dans les chambres mais des ateliers et événements tels que des concerts, des cours de yoga et de méditation et des séances de cinéma en plein air, favorisant les interactions. Une philosophie et un produit taillé pour la nouvelle génération de consommateurs et dont les marques peuvent s’inspirer…

Par Normandie Wells

×

Créez votre profil