London in Paris : pop-up vs. showroom

24 Jan 2017

Pour la Fashion Week de Paris, un groupe de créateurs londoniens a décidé de lancer un pop-up commun à la place du traditionnel showroom. La boutique London in Paris a pour objectif d’aider les jeunes créateurs et marques de Londres à rencontrer des acheteurs et réaliser des ventes pendant l’une des semaines les plus animées de la planète mode.

essie Harris et Tada & Toy
Les bijoux de Jessie Harris et Tada & Toy

Si de nombreuses marques choisissent en général d’ouvrir un showroom pendant la Fashion Week, Gemma Phillips – qui gère l’initiative – pense qu’un pop-up offre plus d’opportunités. « Les marques peuvent ainsi permettre aux acheteurs de découvrir leurs pièces dans un vrai environnement de vente. Ça leur permet de mieux visualiser comment la marque pourrait être mise en avant dans leur propre boutique. » Et puis, le pop-up permet aux marques de réaliser leurs propres ventes, en direct. « L’idée c’est que ces marques réalisent qu’il y a un vrai marché pour elles en dehors du Royaume-Uni. »

London in Paris
Un pop-up en plein Marais

L’initiative est financée par le Département du Commerce international. Reanna Bowman, conseillère auprès du DCI, explique : « L’idée est d’aider à créer des ventes internationales pour ces nouvelles marques pendant la saison des showrooms et des défilés, ce qui s’inscrit dans la démarche au cœur du DCI d’accompagner les marques britanniques à l’étranger. Cet espace a aussi pour objectif de proposer un espace où les acheteurs peuvent découvrir les pièces, loin de la pression des showrooms. »

Le pop-up permet aussi d’éviter l’une des principales difficultés auxquelles les jeunes marques sont confrontées pendant les Fashion weeks, qui représentent un coût énorme pour un succès loin d’être garanti. « Même si un acheteur passe commande, elle peut prendre six mois à être livrée. Dans une boutique éphémère, vous pouvez réaliser des ventes en direct. »
La Fashion Week parisienne est l’un des événements stars de la saison. Elle attire un public international – et de nombreux touristes. Pour Gemma, c’est un élément essentiel qui permet aux marques de présenter leurs collections à des clients du monde entier et pas seulement aux Parisiens. Mais, ce n’est pas tout : « Paris dégage une énergie incroyable. La Fashion Week y est vraiment unique. »

London in Paris

Alice Ashby, qui a fondé Blake LDN et participe à ce pop-up, partage cet avis : « La Fashion Week attire une foule internationale et ça vous permet de toucher un public très varié. La boutique « London in Paris » nous a aussi permis de disposer d’un lieu pour rencontrer nos acheteurs et clients en personne. Nous avons aussi pu partager nos contacts et communautés avec les autres marques. »
La boutique éphémère « London in Paris » a investi dans le Marais, en plein cœur du circuit de la Fashion Week. « C’est là que se trouvent la plupart des showrooms, mais c’est aussi un espace de retail ultra-vivant, ce qui est idéal pour booster nos ventes. », ajoute Gemma. Et ça marche : TimeOut a sélectionné la boutique dans sa liste des lieux clés de la Fashion Week.

London in Paris

Quelles sont les marques présentes dans le pop-up ? Le pop-up « London in Paris » réunit des marques à l’esthétique et aux valeurs similaires. Pour Gemma : « Il était important que leurs pièces soient fabriquées au Royaume-Uni et insistent sur une fabrication éthique. Nous voulions aussi choisir des marques qui commençaient tout juste à penser à l’exportation, mais qui n’avaient pas encore de présence à l’extérieur du pays. »
La collection est un parfait exemple de l’éclectisme londonien, avec des marques allant de Blake LDN – spécialisé dans la maille – aux jeans unisexe de I AND ME ; des bijoux contemporains de Jessie Harris et Tada & Toy, ainsi que des magazines indépendants et des accessoires.

×

Créez votre profil