Meet the maker : La Claque

6 Jun 2016

Pour le lancement de notre propre pop-up à Paris, The Appear Here Collection, nous avions proposé à La Claque de nous rejoindre pour proposer leurs cafés d’exception aux curieux venus visiter notre boutique.

Se définissant comme un « espresso bar mobile », La Claque est un collectif de baristas dynamiques, talentueux et charismatiques réunis autour d’une même passion caféinée et l’envie de la partager au plus grand nombre. Le principe ? Déplacer l’espresso bar d’événements en événements, de pop-up en ateliers, pour proposer leur café de qualité où on ne l’attend pas toujours.

Nous avons voulu rencontrer les deux passionnés à l’origine de cette aventure, Emmanuel Buschiazzo et Sandra Bouckenooghe, pour en savoir plus sur leur approche originale d’un produit qui séduit les Français depuis des siècles.

Emmanuel Buschiazzo et Sandra Bouckenooghe, à l'origine de La Claque

Comment est née l’aventure de La Claque ?

Emmanuel : « L’élément déclencheur qui nous a poussé à démarrer La Claque, c’est une opportunité dans le musée Cognacq-Jay dans le Marais. On a pu investir la cour intérieure et y installer des tables colorées pour en faire un lieu assez exceptionnel dans ce petit musée qui proposait une exposition temporaire sur le thé, le café et le chocolat au XVIIIème siècle. Le résultat a été au-delà de nos attentes : le public a été séduit par l’initiative et ça nous a donné envie de lancer des activités sous le nom de La Claque. »

Pourquoi le café ?

Un latte s'il-vous plaît

Sandra : « Ce qu’on aime, déjà, c’est le produit en soi. On peut le consommer de mille et une façons : chaque café est différent, tout comme les palettes aromatiques. On ne s’ennuie jamais, le café réserve toujours des surprises et il y a toujours matière à apprendre. »

Et… pourquoi ce concept éphémère ?

Sandra : « L’avantage du coffee-truck plutôt qu’un salon classique, c’est d’être mobile, de pouvoir aller vers les gens. On peut s’inscrire dans des événements très différents les uns des autres, rencontrer des populations différentes et aller là où le café n’est pas attendu. Et puis, bien sûr, ça nous permet de parler de notre produit et de ce qu’on fait. »

Est-ce que vous pensez que le pop-up a de l’avenir dans le domaine culinaire ?

Le café La Claque

Emmanuel : « La ville de Paris est la capitale mondiale de la gastronomie : il y a des opportunités à tous les niveaux, de la nourriture aux boissons, et le café a toute sa place puisque la culture du café est déjà bien installée dans le pays. Mais la scène culinaire change et c’est tant mieux : l’utilisation de ces lieux publics pour des événements éphémères, c’est une véritable opportunité économique. Et le succès ne fait que croître avec la vague des food trucks et des pop-ups qui ne semble pas prête de s’arrêter. Nous, on s‘inscrit dans cette mouvance là, mais en nous spécialisant sur une offre de café de qualité. Et on n’est pas prêts de s’arrêter non plus. »

La Claque nous raconte leur histoire en vidéo !

Pour en savoir plus sur les nouvelles tendances food en France, retrouvez-nous lors de notre Underground Session, Le Régal.

Ou lisez notre article sur le succès fou des restaurants éphémères.

×

Créez votre profil