Le point sur les tendances : le marché de street-food

14 Jun 2017

Des trottoirs de Brooklyn aux parcs de Londres, les food-trucks ont envahi la scène culinaire mondiale pour le plus grand plaisir des gastronomes. Si la France a mis un peu de temps à rejoindre la tendance, 2017 sera street-food ou ne sera pas. À Paris en particulier, les autorisations se distribuent enfin plus facilement et les quelques précurseurs des années 2010 sont rejoints par une vague de chefs reconnus ou de jeunes entrepreneurs qui ont compris l’attrait pour la street-food.

Moins cher, polyvalent, le food-truck offre de nombreux avantages et séduit une clientèle exigeante, qui ne veut plus se contenter du camion à pizza pour ses soirées dans les rues de la capitale. De moins d’une centaine à 2011 à près de 650 l’année dernière, les food-trucks s’inscrivent peu à peu dans le paysage culinaire français et deviennent même une destination à part entière.

Le nouveau hit foodies du moment ? Le marché de street-food, qui réunit les meilleurs restaurateurs sur quatre roues ou sur stands, et devient une expérience culinaire complète qui attire une foule toujours plus nombreuse. Et qui permet aux restaurateurs de résoudre le casse-tête administratif de l’attribution d’un emplacement. Retour sur quelques-uns des marchés de street-food les plus cools de la capitale.

Le marché des enfants rouges

ALT_TEXT
Le marché des enfants rouges

Précurseur dans le domaine, le célèbre marché des enfants rouges dans le Marais attire une clientèle variée : des touristes ravis de découvrir un coin d’histoire parisienne aux habitants du quartier qui s’y promènent en famille le dimanche, en passant par les journalistes qui viennent y reprendre des forces entre deux défilés de la Fashion Week.

Le marché tire son nom d’un orphelinat du XVIe siècle et conserve la superbe structure en bois du bâtiment d’origine. Réouvert en 2000 pour abriter un marché luxueux où restaurants haut-de-gamme côtoient les stands de street-food, le marché s’est spécialisé dans la cuisine du monde entier. Italie, Japon, Liban… le choix ne manque pas pour séduire les gourmands les plus pressés qui apprécient l’ambiance historique du marché et son emplacement de choix.

Le Food Market, Paris

ALT_TEXT
Le Food Market

La révolution du marché de street-food en tant que destination et expérience en soi n’en est qu’à ses balbutiements dans la capitale et le Food Market se place en fer de lance du mouvement. Deux fois par mois, des dizaines de restaurateurs se retrouvent sur le Boulevard de Belleville pour faire découvrir leurs produits et leur cuisine. À la différence d’autres marchés de street-food, le Food Market offre une vitrine éphémère à des restaurants, boulangeries et autres pâtisseries existants qui y proposent les mêmes plats qu’en boutique – sans ajouter le prix du service à la facture.

Pour ses fondateurs, le Food Market est « un marché à dîner dans les rues de Paris et de Lyon » qui séduit une clientèle variée venue découvrir une sélection de 20 stands en moyenne et une cuisine du monde entier.
Pour se démarquer de la tendance food-truck, les organisateurs revendiquent la référence au marché traditionnel en alignant les étals et en proposant de grandes tables où les gourmands viendront déguster – et partager – les plats qu’ils auront choisis. Et le pari semble déjà réussi, les premiers marchés ont fait le plein et les clients sont séduits par cette cuisine de qualité « faite maison » à moins de dix euros et une ambiance festive bien loin de l’image traditionnelle de la restauration à Paris.

Ground control

ALT_TEXT
Ground Control

Après deux premières éditions très remarquées au cœur du XVIIIe arrondissement de Paris, dans une gare désaffectée, Ground Control change de décor. En 2017, cet événement hybride et éphémère prend ses quartiers d’été dans un autre dépôt de la SNCF, mais du côté du XIIe arrondissement.

Si le Ground Control consacre une attention toute particulière à la street-food – nous y reviendrons – le lieu se démarque de la concurrence en proposant une expérience complète associant divertissement, restauration, espaces verts, pour quelques mois seulement. L’espace est immense et abrite l’une des plus grandes terrasses de la ville, des terrains de pétanque, un coin réservé aux enfants, mais insiste avant tout sur un projet co-responsable. Du côté de la street-food, les fondateurs ont sélectionné une offre de qualité faisant la part belle au végétarien, et imposant une charte bio et un circuit court à tous les participants. Pour les bars aussi, la démarche se veut responsable avec la même exigence et des prix plus bas que les années précédentes.

L’idée ? Utiliser cet événement pour mettre en avant les producteurs locaux et les restaurateurs soucieux de leur manière de consommer. Résultat, les clients sont au rendez-vous et oublient vite le cliché associant street-food et malbouffe.

Le grand marché de Stalingrad

ALT_TEXT
Le grand marché de Stalingrad

Le dernier petit nouveau de la scène street-food parisienne bouleverse les codes d’un lieu bien connu des habitants du nord parisien : la Rotonde qui devient Le Grand Marché Stalingrad. Si La Rotonde était déjà un lieu polyvalent accueillant un marché du design et des soirées, l’offre manquait de cohérence et le lieu ne créait plus vraiment l’enthousiasme chez les habitués.

En devenant Le Grand Marché Stalingrad, les fondateurs surfent sur la tendance market. Là aussi, l’expérience se veut complète et la street-food n’est qu’un des éléments de la transformation. Au programme : un espace galerie pour des expos contemporaines, une boutique design, un fleuriste, un kiosque à cocktails et une street-food de qualité proposée sur de jolis comptoirs alliant les stands permanents - comme la Trattoria et ses pizzas au feu de bois - et les pop-ups. Cet été, c’est Zarma et ses kebabs de luxe qui régaleront les visiteurs.

En misant aussi sur une programmation musicale pointue avec le collectif Kumquat, le Grand Marché Stalingrad a su renouveler son offre pour répondre aux envies d’une clientèle qui veut pouvoir se détendre, faire la fête ou découvrir une expo sans se prendre la tête et en ayant accès au meilleur de la street-food.

×

Créez votre profil