Les meilleurs restaurants au monde pour votre Instagram

14 Jun 2017

Sketch, Londres
Le paradis des milléniaux
Chef-d’œuvre du restaurateur Mourad Mazouz, Sketch réunit des créateurs de tous bords sous le toit d’une ancienne villa de Mayfair. Chacune des cinq salles, de véritables galeries à la pointe de l’art contemporain, change d’installation tous les deux ans. Vision du designer parisien India Mahdavi, le salon de thé de la Galerie allie ainsi un thème monochromatique rose à un parquet en chevron. Autant dire que cela contraste avec la dernière installation du célèbre artiste britannique, David Shrigley, dont les 239 illustrations satyriques en noirs et blanc tachettent les murs d’un l’intemporel «millenial pink».

Beta Bar, Sydney
Un twist grec
Alliance du traditionnel mezzé-bar grec servi avec un zeste de modernité, voici la sœur d’Alpha, l’iconique adresse grecque de Sydney. Au premier étage du luxueux et dramatique Hellenic Club, conçu par Paul Papadopoulos du studio DS17, ce vaste bar assoit pas moins de 200 personnes. Sans rien sacrifier du charme originel — la brique, les arches, les fenêtres d’époque et le plafond alvéolé sont intacts — Papadopoulos a adouci l’espace en alliant métal et tons pastel, tapis contemporains et meubles en cuir.

Foxglove, Hong Kong
Un poison de choix
NC Design and Architecture — jeune agence de design hongkongaise — sait parfaitement comment changer l’espace en théâtre pour votre imagination. Camouflé derrière une porte secrète, au fond d’une élégante boutique de parapluie, Foxglove est un clin d’œil au plus raffiné de l’héritage anglais. Inspiré de la première classe des avions, trains et voitures vintage, ce speakeasy rappelle ce qui fait l’essence même de tout gentleman anglais. Dramatiquement moulé, le plafond crème qui recouvre la salle principale et son bar à cocktail en marbre argenté contraste avec les sièges en cuir et le parquet au sol.

Le Comptoir Général, Paris
Le bric-à-brac bohème
Le long du Canal Saint-Martin, derrière une fresque murale, cet endroit décontracté et polyvalent allie musique, cinéma, mode et danse. Célébration de la culture françafricaine, c’est tout ensemble un bar, un restaurant, une galerie et une boutique. Composition étrange de meubles de style colonial, de carreaux dépareillés et de souvenirs d’Afrique, c’est un lieu où vous ne saurez pas à quoi vous attendre, mais dont vous n’aurez jamais assez.

Le Coucou, New York
Le Pays des Merveilles de Soho
Accueillie en fanfare tout autant que le menu de Daniel Rose, la décoration de ce restaurant français signée Standefer and Alesch crie simplicité, malice et démesure. Et dès l’entrée, la fresque de la main du New-yorkais Dean Barger donne le ton. C’était «tout le lyrisme qu’il fallait au bar, un nid de verdure aux couleurs riches, dynamisé par les ombres et les mouvements de la rue» explique Standafer. Raffiné, le lieu ne sacrifie pas son intimité et rappelle toujours aux invités le confort d’un dîner chez soi.

Pink Moon Saloon, Adélaïde
Petite hutte, grand caractère
Adoptant le thème de l’homme naturel, le Pink Moon Saloon offre une aventure en extérieur, servie dans un couple de huttes traditionnelles. Sans Arc Studio voulait y rappeler les joies de la vie en forêt et des repas autour du feu de camp. La première hutte est une tanière-bar intimiste alors que dans la seconde, au fond de la cour, le copropriétaire et chef Matthew Standen sert un panaché de viandes mijotées sur les briques du four à bois.

The Warenhouse Hotel, Singapour
L’entrepôt relax
Ce trio d’entrepôts installés aux bords du Robertson Quay a été converti en hôtel par les designers de Asylum et les architectes de Zarch Collaboratives. L’intérieur y garde les marques du passé industriel de ce bâtiment iconique, rendu célèbre à l’apogée du commerce d’épices à Singapour. Connu comme planque de sociétés secrètes et de distilleries illégales, il s’est même changé en discothèque dans les années 1980. Des touches originales, un mur en briques et le plafond en treillis apparents ont été conservés, mais l’ensemble a été rafraîchi à coup de peinture blanche, d’un carrelage gris et d’élégants meubles en cuir.

Nikunotoriko, Roppongi
Une splendeur toute naturelle
Ce restaurant de grillades japonaises ramène les pieds sur terre grâce à l’expérience unique de ses deux étages aux décors naturels. Le premier, avec sa longue table de verre conçue pour rappeler le cours d’une rivière, s’offre ainsi comme tribune au Grand Canyon et révèle tout son potentiel le soir, lorsque les reflets des lampes forment des jeux d’ombres sur les murs.

Väkst, Copenhague
Une touche de Hygge
Le restaurant nordique Väkst — «croissance» en français – est comme son nom le suggère, une ode à l’écologie durable. Hommage au jardin, l’espace lui dédit son menu tout en légumes, qui met l’accent sur la qualité et la provenance locale des ingrédients.

«Nous voulions recréer l’ambiance d’une fête champêtre», explique le fondateur Torhen Klitbo. La pièce maîtresse de l’espace est une serre intérieure qui connecte les deux étages. Construite à base de matériaux recyclés, elle réduit les déchets et ajoute à l’authenticité du restaurant.

</figure

×

Créez votre profil