Meet the maker : Edie & Watson

14 Feb 2017

Aujourd’hui, nous rencontrons Maiana de la petite marque en pleine croissance, Edie & Watson, qui a introduit les lunettes sans correction sur le marché français. Coup d’œil sur un succès bien mérité alors que la marque termine son premier pop-up avec Appear Here.

ALT_TEXT
Le pop-up Edie & Watson

Raconte-nous le début de l'aventure Edie et Watson ?
Edie & Watson est né en 2014 lors d'un voyage au Japon. Là-bas, on a découvert les lunettes anti-lumière bleue sans correction pour se protéger de la lumière nocive des écrans… et on a décidé de ramener cette technologie en France – car nous sommes autant connectés que nos amis japonais – mais en faisant un très gros travail sur le design pour donner envie aux gens de porter nos lunettes.

ALT_TEXT
Les lunettes anti-lumière bleue

Comment se démarquer sur un marché de la lunette très saturé (même avec une offre originale) ?
On était vraiment les premiers en France à communiquer et alerter le public sur les méfaits de la lumière bleue. La presse s'est emparé du sujet... et nos concurrents aussi ! Cependant, Edie & Watson est bien plus qu'un produit, c'est une marque qui se veut libre dans sa manière de créer, de communiquer et de vendre. On veut bousculer les codes et ne pas suivre les règles classiques du marché de l'optique. Par exemple pour la création : nous fabriquons tout nous-mêmes et nous n'avons pas de designer, toute l'équipe participe à l'élaboration des modèles. On soumet ensuite ces modèles au vote de notre communauté qui décide quelle paire sera développée pour la prochaine collection.

Edie & Watson
Le pop-up Edie & Watson

Pourquoi avoir décidé d’ouvrir un pop-up ?
On recevait beaucoup de messages du genre : « J'adore votre marque et je veux acheter vos lunettes ! Mais j'ai besoin d'essayer avant donc s'il vous plaît ouvrez une boutique. » Nous sommes uniquement distribués sur notre e-shop et chez Colette – où nous sommes d’ailleurs tout le temps en rupture de stock – donc ça rend l'essayage assez compliqué pour nos clients. Nous avons donc décidé d'ouvrir un pop-up pour encrer notre univers dans le physique, rencontrer notre communauté et leur permettre d'essayer nos lunettes en vrai.

Edie & Watson
La mascotte de la marque

Quel premier bilan de l'opération ?
Un succès ! Toujours fidèle à notre valeur qui est de rien faire comme les autres, on a créé un pop-up à mi-chemin entre un appartement industriel et un coffee-shop chaleureux où nous avons glissé des blagues ici et là. Par exemple, nous avons construit un autel à l'effigie de notre chat Sultan où les clients pouvaient glisser des pièces pour lui acheter des croquettes.
Ce concept retail original mais fidèle à notre univers nous a permis d'encourager notre communauté à nous rendre visite et d'acquérir facilement une clientèle de passage.

Edie & Watson
L'autel dédié à Sultan

Envie de recommencer ? Quels sont vos projets pour l'avenir ?
C'était vraiment une expérience enrichissante, ça nous a permis de rencontrer nos clients qui sont tous géniaux et de nous faire de nouveaux amis. Cet été on récidivera mais avec un pop-up encore plus... barré. Vous verrez !

×

Créez votre profil