Pourquoi votre pop-up store va être le boost idéal

8 Mar 2016

image description
Boutique digital Kenzo à Paris

Se faire connaître auprès d’une clientèle nouvelle, booster la visibilité de sa marque et de ses produits, augmenter ses ventes ou son réseau, le tout en un rien de temps et de manière innovante, design et branchée ? Pour cela, rien de tel que de lancer un pop up store ! Apparu dans les années 2000 aux Etats-Unis et vite adopté en Europe, le concept de boutique éphémère est désormais incontournable en France.

Le principe ? Ouvrir, pour une durée déterminée (de quelques jours à quelques mois), un espace de vente, voué à disparaître aussi vite qu’il est apparu. La plupart des grandes enseignes, à commencer par Comme des Garçons dès 2004, ont adopté cette approche trendy de la vente, qui attire la curiosité des clients et intéresse les médias.

Le phénomène pop up store a encore de beaux jours devant lui. Il représente aujourd’hui une tendance primordiale dans le secteur du commerce, et il serait dommage de passer à côté. Ainsi, en Grande-Bretagne, plus de 10 000 pop up stores ont été lancés depuis 2014. Le marché représente désormais pas moins de 2,3 milliards de livres, soit près de 3 milliards d’euros, selon EE et le CEBR (Centre for Economics and Business Research - Centre de la Recherche en économie et Business ).

image description
Agnès B avec Rough Trade

Une initiative comme celle-ci comporte plusieurs avantages. Ouvrir un pop up store permet en premier lieu de s’offrir une véritable visibilité pour son concept et sa marque, en s’ouvrant notamment à des publics d’horizons variés. La marque de vêtements Agnès B. par exemple, en s’associant avec le label de musique anglais Rough Trade, s’est fait davantage connaître auprès d’une clientèle rock jeune et pointue.

Cela permet bien sûr de faire pénétrer les clients dans l’univers même de sa marque. Nike, par exemple, a lancé à New York une boutique éphémère en forme de boîte à chaussures géante, recouverte de leds, pour une durée de trois jours. La marque de sneakers Converse, qui baigne dans un univers rock, a quant à elle déjà ouvert deux pop up stores à Paris : l’un axé sur un univers musical et consacré au tatouage dans un ancien studio d’enregistrement, et l’autre dédié à la personnalisation de deux-roues dans un garage.

Pour cela, Converse a notamment travaillé étroitement avec le collectif branché de tatoueurs l’Encrerie : lancer un pop up store en s’entourant de talents variés permet non seulement de se constituer un solide réseau de professionnels mais aussi de nouveaux clients.

Le pop up store est l’occasion idéale de se connecter fortement à sa clientèle en lui proposant une expérience unique (comme se faire tatouer chez Converse, customiser une maison de poupées au pop-up store Barbie, faire du nail art au pop up store Urban Decay, etc.) dont ils aimeront se souvenir… des expériences qui feront à coup sûr des échos sur les réseaux sociaux comme dans la presse.

image description
Jamie Oliver's Drinks Tube

Ainsi, le célèbre chef Jamie Oliver a lancé un pop-up store appelé Jamie Oliver’s Drinks Tube, où son équipe concoctait des cocktails à partir de suggestions d’utilisateurs envoyées via les réseaux sociaux dans ce qu’il a intitulé la « Cocktail Request Week ». Résultat : 77,5 millions de personnes ont utilisé le hashtag #Cocktailrequest, et le nombre de followers a augmenté de 50 %.

Twitter n’est pas tout : avoir son pop-up store permet d’être connecté directement à la clientèle dans la « vraie vie », de mieux la connaître et pourquoi pas, de tester de nouveaux produits au contact du public. De nombreux pop-up restaurants font ainsi goûter leur street food directement aux consommateurs, comme Gusto à Londres. Tester le marché au plus près des clients augmente sa confiance en soi : après avoir lancé un pop up à jus qui a eu un succès phénoménal à Londres, Press London a plus que jamais voulu développer son entreprise.

Lancer un pop-up store peut aussi être l’occasion de proposer des produits spécialisés, de saison ou 100 % personnalisés. Selon un sondage de PopUp Republic, 39 % des personnes interrogées attendent de trouver des services et produits uniques dans un pop-up store. En effet, les clients cherchent l’exclusivité, la valeur ajoutée et ne rateraient pour rien au monde l’événement qui fera le buzz sur les réseaux sociaux.

image description
Boutique Kit Kat à Sydney

30 % des consommateurs qui fréquentent les boutiques éphémères y cherchent une expérience « fun », selon un sondage établi par PopUp Republic. Une boutique éphémère permet bien souvent une expérience drôle et ludique. A Sydney, Kit Kat, qui a proposé à ses clients de créer leur propre barre chocolatée lors d’un pop up, l’a bien compris.

Enfin, lancer un pop-up store requiert un minimum d’investissement : monter une boutique temporaire est évidemment bien plus économique que monter un magasin traditionnel à long terme.

Pour les Start-up qui cherchent à décoller et les grandes enseignes qui cherchent à atteindre de nouveaux publics, tester le marché et aller directement au contact est un must : tendance et utile, le pop up store est idéal pour toutes les entreprises. C’est la manière la meilleure façon de booster son business en 2016 !

×

Créez votre profil