Pourquoi les musiciens adorent les pop-ups

5 Jul 2016

Après ses boutiques éphémères à Los Angeles et New York, c’est à Paris que Kanye West a choisi d’ouvrir sa boutique pop-up les 24 et 25 juin derniers, pendant la Fashion Week. Et le succès a été au rendez-vous : les fans ont attendu des heures pour découvrir la collection de vêtements The Life of Pablo et s’arracher les t-shirts ou vestes de la marque. Mais il est loin d’être le seul : de Beyoncé à Justin Bieber en passant par Radiohead, les plus grands noms de la musique ont succombé à la tendance du pop-up pour promouvoir leurs derniers albums ou lancer leurs tournées. À l’ère de Spotify et de YouTube, les artistes ne peuvent plus se contenter d’attendre dans leur coin que leurs disques se vendent : du lancement de leur album à leurs concerts, chaque étape doit être minutieusement planifiée et accompagnée d’événements médiatisés.

Life of Pablo

Beyoncé, par exemple, a lancé son album Lemonade sous forme de film diffusé sur HBO un samedi soir sans annonce préalable avant d’être disponible sur le service de streaming Tindal. Quant à Justin Bieber, c’est à Manhattan qu’il a choisi d’ouvrir une boutique pop-up pour promouvoir sa tournée Purpose – le succès a été tel que la police a dû intervenir pour contrôler les fans surexcités de la star.

De plus en plus de musiciens choisissent les boutiques éphémères pour séduire leurs fans et aller à la rencontre ; découvrons les dessous du phénomène.

Lemonade, Beyoncé

Pourquoi les musiciens adorent les pop-ups ?

L’industrie musicale a été l’une des premières à vivre une révolution digitale. Le développement du streaming musical et des téléchargements illégaux a remis en cause les fondements mêmes de toute une industrie, obligeant les artistes à réinventer leur manière de toucher leurs fans – tout en continuant à réaliser des bénéfices.

De l’avènement des tournées spectaculaires au lancement d’albums avec un espace éphémère, ils ont dû faire preuve d’imagination… et offrir une présence physique à leurs fans.

La musique, un business comme un autre ?

Pop-up de Justin Bieber

Les consommateurs sont inondés d’images, d’informations et de musique à longueur de journée. Pas étonnant alors que 78 % des membres de la génération Y affirment privilégier l’expérience au produit.

Les musiciens ont, bien entendu, un atout de taille pour attirer l’attention des consommateurs : leur célébrité. D’ailleurs, ces consommateurs sont bien souvent des fans. Mais une chose est sûre, ils restent à la tête d’une entreprise qui cherche à séduire un public toujours plus large et cherchent à être plus qu’un simple produit pour leurs « clients ».

Trois choses que les marques peuvent apprendre de ces pop-ups :

1) Collaborez avec des marques qui vous ressemblent. Non seulement cela vous permettra d’améliorer votre fréquentation, mais ça vous permettra de transformer votre pop-up en événement. Un exemple ? Le succès grandissant des festivals qui détrônent petit à petit les concerts.

2) Le pop-up ne doit pas forcément durer longtemps. D’ailleurs, un pop-up vraiment éphémère a l’avantage de créer le buzz et pousse les clients à tout faire pour ne pas passer à côté de l’événement.

3) Associez votre boutique éphémère à un événement clé. Il peut s’agir du lancement d’un album, d’un festival ou d’une tournée. En vous associant à un événement, vous profitez du buzz qui l’entoure et faites – encore plus – parler de vous.

Pour aller plus loin
Les dessous de l'ère du phygital
Comment ouvrir sa boutique sans se ruiner

×

Créez votre profil