Le crowdfunding pour financer votre café

29 Jun 2016

Il y a quelques semaines, nous vous parlions du crowdfunding ou financement participatif pour lancer votre idée. Aujourd’hui, nous avons voulu nous concentrer sur un sujet qui nous tient à cœur, chez Appear here : le café. Si le phénomène reste encore relativement nouveau en France, il connaît un vrai succès en Angleterre. Que vous cherchiez à ouvrir votre petit café indépendant ou à vous lancer dans l’aventure du pop-up comme La Claque, il peut être difficile de trouver les fonds pour aller plus loin.

La Claque

La barrière de la croissance pour les petits cafés indépendants

Pour les petits coffee shops indépendants, le défi est de réussir à toucher la clientèle cible et aller à sa rencontre dans les zones qu’elle fréquente le plus. Le défi ? Convaincre un propriétaire de vous faire confiance. En tant que petit commerce, il peut être difficile de prouver que vous pourrez payer le loyer et, même si vous y parvenez, on vous demandera sûrement de payer une caution plus importante tout en vous offrant des conditions locatives moins intéressantes qu’à une marque reconnue.

Eirik Holth est l’un des fondateurs de Black Sheep Coffee, un coffee shop indépendant de la capitale britannique qui a su prouver que son business model avait de l’avenir en faisant le pari du pop-up (comme dans la station de métro d’Old Street). Après avoir tenu jusqu’à cinq cafés éphémères en même temps, la marque a pu ouvrir sa boutique en plein centre de Londres.

Le crowdfunding vs les moyens traditionnels de lever du capital

La page kickstarter de la marque

Eirik a fait le pari du crowdfunding ou financement participatif pour ouvrir son premier café indépendant. Et il est loin d’être le seul : des milliers d’entrepreneurs et de petites entreprises ont découvert les bienfaits du crowdfunding pour accéder au capital dont ils ont besoin pour booster leur croissance. Diverses plate-formes sont disponibles : du célèbre kickstarter à l'ambitieux Anaxago, vous pouvez adapter votre projet de financement à vos besoins.

Fini les complications du passé : le crowdfunding permet de changer les codes du financement et le rendre aussi facile que possible. La principale différence entre la méthode traditionnelle et le financement participatif, c’est que ce dernier n’est pas une solution à long terme. L’objectif, c’est de donner un coup de pouce à une idée en demandant de l’aide à des participants qui sont incités à le faire (nous verrons comment). Il n’y a pas de vrai retour sur investissement pour ceux qui soutiennent le projet.

Pour Eirik, « le crowdfunding permet à nos clients à Londres, mais aussi à ceux qui soutiennent notre projet ailleurs de nous suivre dans notre pari un peu fou – l’ouverture de notre café permanent. Nous avons lancé un grand nombre de pop-ups et nous sommes prêts à passer à l’étape suivante. Le financement participatif nous offre aussi une plate-forme où parler de notre idée et faire connaître notre marque. »

Comment convaincre vos investisseurs de vous suivre ?

L'équipe

Que ça vous plaise ou non, les gens s’attendent à recevoir quelque chose en échange de leur contribution. C’est pour ça que les plates-formes de crowdfunding vous permettent de créer une liste de récompenses pour remercier ceux qui soutiennent votre projet. La clé du succès ? Créer des récompenses évolutives selon le niveau d’investissement.

Comme le souligne Eirik, « Pour nous, les récompenses devaient être intéressantes pour nos clients londoniens et pour les autres. 100 cafés pour 99 pounds est un super deal pour nos clients du quartier, tandis que les t-shirts et les kits de torréfaction maison sont parfaits pour ceux qui ne peuvent pas nous rendre visite. Nous avons été généreux avec nos cadeaux, tout en étant organisés : l’argent récolté nous a permis d’installer le café et nous avons ensuite utilisé nos revenus pour tenir nos promesses de récompenses. C’est la beauté des plates-formes comme Kickstarter et c’est pour ça qu’elles sont parfaitement adaptées à des petites start-up comme nous. »

De l’importance de l’auto-promotion

« Nous avons utilisé les réseaux sociaux pour échanger avec nos amis et nos clients. Facebook, Instagram et Twitter nous ont permis de faire passer le message, et nous avons aussi eu la chance de toucher un plus large public avec de supers articles de blogueurs spécialisés dans le café comme Brian’s Coffee Spot, 100 Cups of Coffee et de nombreux autres. Offline, nous avons utilisé nos pop-ups à travers Londres pour promouvoir la campagne. Et puis nous avons contacté toutes les personnes avec qui nous travaillions déjà ; vos fournisseurs peuvent vous offrir une aide précieuse ! »

Envie d'aller plus loin ?

Boutique éphémère et café : un duo gagnant
Le crowdfunding pour financer votre pop-up

×

Créez votre profil